top of page
Jardin de Courances

Repenser l'agriculture

En 2013, les dix cousins propriétaires des terres entre les châteaux de Fleury-en-Bière et de Courances décident de questionner leur modèle agricole.

 

Une décennie plus tard, ce sont non seulement 760 ha de champs cultivés en bio mais d’autres paysages qui ont été repensés dans une approche globalement agroécologique : les besoins de production doivent se concilier à la préservation de l’environnement. Cela passe par une démarche plus régénérative qu’extractiviste dans la forêt, la restauration d’une zone humide près du péage de Fleury, la plantation de 1 800 arbres dans les champs et l’accueil d’un berger et de son troupeau. 


Les Jardins de Courances est la marque qui a été déposée en 2013 pour commercialiser les produits de ces terres que vous pouvez trouver entre autres circuits courts et à la ferme en semaine.


Cette démarche agroécologique, c'est avant tout une attention portée à la vie des sols, à la qualité de l’eau, à la biodiversité mais aussi aux conditions de vie de ceux qui travaillent dans ces paysages. 

Dans cet esprit, Saltus Campus, premier lycée agroécologique de France, a été créé en 2022. Les enseignements se répartissent entre Sevran (93) pour la théorie et le « plateau technique» entre Courances et Fleury (91 et 77) pour les expériences pratiques, avec aussi l'ambition de créer des nouvelles relations entre la ville et la campagne.

 

Des portes ouvertes sont organisées à Sevran samedi 25 mai 2024 de 9h à 17h.

 

Plus d'informations : www.saltuscampus.fr

Le Maraîchage

La production de légumes bio est implantée sur deux sites : au potager clos-de-murs du château (2,8 Ha) et dans la plaine de Fleury (6 Ha).  Le goût et la variété des légumes produits par les Jardins de Courances ont tout de suite été remarqués par les chefs parisiens ou locaux. Deux modèles de production maraichère, une plus mécanisée à côté de la ferme de Chalmont, l’autre plus traditionnelle dans le potager historique ont ainsi été mis en place.


Ce dernier étant actuellement en dormance régénérative, l'activité se concentre aujourd'hui sur la mise en place et la consolidation d’un modèle de production plus mécanisée à côté de la ferme de Chalmont, à mi-chemin entre Courances et Fleury-en-Bière. Ce sont donc aujourd’hui les céréaliers, à la fois présents dans les champs et les cultures maraîchères, qui produisent ces légumes : moins de quantités et de variétés mais toujours frais et de qualité.

 

Sur www.nourrirparis.fr, vous pourrez découvrir sept mini films vulgarisant les premières expériences dans la plaine...

La question de la formation aux nouvelles pratiques, le désir  de susciter de nouvelles vocations avant une désertification définitive de nos campagnes se pose aussi à l’échelle de l’Europe. C’est pourquoi, la ferme de Chalmont s'est engagée dans la création d’EUfarms (réseau européen de fermes agroécologiques certifiées en AB) pour encourager les agriculteurs à voyager et pour rémunérer et encourager le partage des connaissances.

Pour plus d’infos : www.EUfarms.net

bottom of page