Le Parc de Courances

Très longtemps présenté comme une œuvre de Le Nôtre, le Parc de Courances est en réalité plus ancien d’un siècle. Le parc est d’abord et avant tout un jardin d’eau de la Renaissance.

Le Parc de Courances n’a cessé d’être modifié au fil des siècles, chaque propriétaire souhaitant y imprimer sa marque. Le parc classique français du 17ème siècle, le style « à la française » du 19ème ou le japonisme cohabitent en un même lieu. Abandonné en 1830, puis restauré par les Duchêne, le Domaine de Courances connut bien des péripéties ! Le parc reste aujourd'hui en constante évolution.

Labellisé « Jardin Remarquable », le parc est ouvert au public tous les weekends et jours fériés du 3 avril au 1er novembre 2021 de 14h à 18h : venez profiter de ce lieu unique au printemps, en été, et à l’automne…

ATTENTION : FERMETURE EXCEPTIONNELLE DU DOMAINE LE SAMEDI 5 ET DIMANCHE 6 JUIN 2021

L'eau à Courances

Courances, dit-on, tient son nom des « eaux courantes » du parc qui compte une rivière (l’École), 14 sources et 17 pièces d’eau dont les plus anciennes remontent au 16ème et les plus récentes au siècle dernier.

Point de mécanismes dans le parc de Courances, mais une subtile science des niveaux qui permet l’écoulement des eaux par les fameux   gueulards , têtes de dauphin à bouche béante, ponctuant les bassins.

« Bois de Cély, Prés de Fleury, Eaux de Courances, sont trois merveilles en France… » disait-on à la cour de Louis XIII. Ce dernier faisait venir son eau de table de la « Fontaine du Roy », source du parc, lorsqu’il séjournait à Fontainebleau.

Vue du château de Courances en hiver